Règles de sécurité et hygiène de vie du cracheur de feu


#1

Règle de sécurité et hygiène de vie du cracheur de feu

Bonjour à tous,

Je vais vous présenter dans ce post les produits nécessaire et les risques qui incombent au cracheur de feu ainsi que les règles de sécurité et d’hygiène qui sont élémentaires selon moi et que je m’impose depuis plus de sept ans. Gardez à l’esprit que si il est grisant de jouer avec le feu, celui-ci restera toujours incontrôlable et imprévisible.

Les produits :

-Le Kerdane ou pétrole désaromatisé : Un produit bon marché utilisé comme combustible pour les poêles à pétrole. Il permet de cracher les flammes les plus grosses. Flammes orangées, c’est un hydrocarbure qui est bien sûr très nocif pour le corps. Je recommande le C11-C14.

-L’eau de feu : Bien plus chère que le Kerdane, il est fait pour les cracheurs de feu. Flammes plus petites, flammes « froides » et plus claire que le Kerdane. C’est aussi un hydrocarbure qui est davantage raffiné que le Kerdane. Afin de le raffiner d’avantage d’autres produit chimiques y sont intégré ce qui ne le rend peut être pas moins nocif pour le corps que le Kerdane.

-Le lycopodium : C’est les champignons végétales de la racine de la plante de lycopode. Il est possible de cracher du feu avec à l’aide d’un petit tube spécialement destiné à cet usage. Ne pas le mettre en bouche pour le cracher !

-Les poudres (farine, surce, cacao) : Tout nuage de particule s’embrase immédiatement. Elles semblent moins dangereuses au premier abord mais je ne recommande pas l’usage de celles-ci. Elles sont beaucoup plus légères et donc plus imprévisible en cas de vent (même très léger) que les liquides. De plus le sucre en fusion peut occasionner de graves brûlures, il reste chaud alors qu’après la combustion d’un liquide, celui-ci ne brûle pas.

-NE JAMAIS CRACHER AVEC DE L’ESSENCE, GASOIL OU WHITESPIRIT !!! C’est à coup sur un ticket pour les urgences !!

Les risques :

Immédiat :

-L’embrasement : Barbe, cheveux, habits.
-L’ingestion d’une gorgée de Kerdane : Avaler du Kerdane est extrêmement dangereux, ce produit est un poison mortel !! Dans ce cas il est indispensable de se rendre aux urgences pour un lavement d’estomac. Se faire vomir présente un risque d’inflammation considérable des muqueuses internes. Le kerdane mélangé à l’acidité des sucs gastriques est très nocif.
-La brûlure à cause d’un coup de vent.
-L’inhalation de la flamme : Si vous respirez votre flammes vous pouvez occasionner de graves brûlures internes (poumons).
-La pneumopathie du cracheur est du à l’exposition des poumons à l’inhalation de produit d’hydrocarbure. Elle est très douloureuse et il est indispensable de se rendre aux urgences. Certains cracheur n’en subiront jamais, alors que d’autres en subiront à chaque fois qu’ils crachent. C’est une intolérance particulière. Si vous en subissez une je vous recommande d’arrêter immédiatement de cracher du feu.

A long terme :

-Le cancer : avant tout celui de la gorge mais aussi celui de la bouche et des poumons.
-Le déchaussement des dents.

Règles de sécurité :

  1. Ne jamais cracher si il y a trop de vent, si vous avez trop de barbe ou que vous n’êtes pas sobre, cela va de soit.

  2. Cela n’engage que moi et je sais que beaucoup de cracheur font sans cette règle mais les accidents les plus graves dont j’ai entendu parler ou vu sont du à un manquement à cette règle : cracher toujours torse nu. En crachant il y a toujours un peu de Kerdane ou d’eau de feu qui coule sur notre torse, avec un vêtement cela crée une torche idéal qui peut s’embraser facilement. Le Kerdane ne s’embrase pas sur la peau. Il a besoin d’être pulvérisé ou d’être sur un support aéré (ex : torche kevlar, textile).

  3. Ne jamais cracher avec des vêtements synthétiques!!!

  4. Toujours vous éponger la bouche, la gorge et le torse avec une serviette douce (pour éviter l’inflammation).

  5. Veiller à disposer d’un environnement adéquat (distance de sécurité avec le public et les autres jongleurs/cracheurs, pas d’arbres ou autres éléments inflammables aux alentours)

  6. Les fumées noirs qui se dégagent de la combustion sont extrêmement toxiques, veillez à ne surtout pas les inhaler.

  7. Protégez vous les yeux avec des lunettes pour les préserver des gouttes d’hydrocarbures.

  8. Le fire-breathing signifie littéralement « souffle de feu » mais il conviendrait mieux de l’appeler pulvérisation du feu. C’est à dire que les lèvres doivent être bien close. La flamme se rapprochera moins de votre bouche et ira plus loin. Au plus vous pulvériserez fin au plus la flamme s’embrasera mieux et au plus elles seront grosses. Ne soufflez pas le Kerdane, pulvérisez le.

  9. Si vous avez les cheveux longs, attachez les.

  10. Ne crachez jamais en cas d’inflammation importante (aphte, irritation des muqueuses, angines etc…)

Hygiène de vie :

Au quotidien :

-Lavez vous bien les dents deux à trois fois par jours.
-Si vous crachez souvent je vous recommande d’utiliser de l’Actisouffre. Ce produit permet de favoriser la reconstitution des tissus abîmés par l’hydrocarbure. Le plus gros danger qui vous guette si vous crachez souvent c’est le cancer. Celui-ci se déclare non pas lorsque les tissus s’abîment mais lorsqu’ils se reconstituent. C’est un dysfonctionnement de la guérison de tissus entraînant une tumeur maligne. Aidez les tissus à se régénérer est donc vivement conseillé.
-Je vous recommande un rendez vous chez votre dentiste tout les six mois afin de vérifier que vous n’avez pas de lésions cancéreuses dans votre bouche, d’empêcher une quelconque irritation (ex : dent de sagesse qui agresse vos muqueuses) et de vérifier l’évolution d’un éventuel déchaussement des dents.
-Une radio des poumons est aussi vivement recommandée une fois par ans.
-En cas de gène, de modification de la voix ou de douleur dans votre gorge, prenez rendez vous avec votre médecin. Ce sont les premiers signes d’un éventuel cancer de la gorge.

Avant de cracher du feu :

-Ne vous rasez pas juste avant de cracher du feu, cela créerais une inflammation. Mais ne crachez pas non plus avec une barbe !
-Faite un bain de bouche avec un bain sans alcool (l’alcool favorise l’inflammation et celle-ci favorise les lésions cancéreuse) ex : Listerine Zero et/ou rincez vous la bouche avec de l’huile d’olive et avalez un petite gorgée, ce corps gars protégera vos muqueuses. Vous pouvez aussi utiliser du "DRILL petit’ à la place de l’huile d’olive,c’est un sirop pour la toux pour les petit. Il est sans alcool et est composé de glycérol: un corps gras qui protégera vos muqueuses.

Pendant que vous crachez du feu :

-Utilisez un torchon pour éponger le Kerdane sur votre corps. Humectez mais ne frottez pas, vous favoriseriez l’inflammation.
-Vous pouvez vous rincer de temps en temps le visage, la gorge et le torse avec de l’eau (toujours pour éviter l’inflammation)
-Je vous recommande d’utiliser des lunettes pour protéger vos yeux du kerdane.
-Personnellement je n’utilise pas de corps gras pour me protéger durant le show. Une pharmacienne m’a mis en garde car en tant que corps gras ceux-ci sont inflammable. Toutefois le gel pour cascadeur est une très bonne option pour se protéger les cheveux et le visage.

Après avoir craché du feu :

-Rincez vous le visage, le cou et le torse avec de l’eau ! Utilisez une serviette humide en vous humectant.
-Utilisez des lingettes pour bébé pour nettoyer les parties de votre corps qui ont été en contact avec les hydrocarbures.
-N’avalez pas votre salive pendant au moins 5 minutes, crachez la par terre ou dans un torchon, vous éviterez ainsi l’ingestion d’hydrocarbures.
-Rincez vous la bouche, et avaler quelques gorgées d’eau pour vous rincer la gorge c’est indispensable.
-Faites à nouveau un bain de bouche (toujours sans alcool) et/ou utiliser un bain de bouche avec bicarbonate de sodium pour restabiliser le PH.
-Appliquez de la biaffine et/ou de l’Aloe Vera sur votre corps qui a été en contact avec l’hydrocarbure.
-Je vous recommande aussi de prendre une gélule de charbon végétal afin de favoriser la digestion du Kerdane qui se retrouvera toujours immanquablement dans votre estomac.
-Douchez vous !

En espérant que ce post vous aidera a cracher longtemps et en sécurité !

Je souhaiterais faire évoluer ce post avec l’aide de la communauté, n’hésitez pas à me faire part de vos conseils, suggestions, désapprobations : [email protected]

Si vous souhaitez apprendre à cracher du feu, soyez accompagné d’un cracheur confirmé.

N’hésitez pas à me suivre sur ma page facebook : Fire-Flow ou à aller visiter mon site internet : www.fire-flow-34.com

Raphaël Desbois
Fire-Flow

Conseils de Nounours Abigor:
Très bonne initiative! Notamment, les petites pratiques personnelles ajoutent une part plus personnel au post. Je peux te suggérer de parler des problèmes cutanées plus en profondeur. Je reconnais que le fait de porter une barbe aggrave les problèmes de peau, mais je n’ai jamais réussi à sacrifier la mienne… Lorsque nous crachons, le produit à tendance à couler le long du cou jusqu’au torse, et peut exposer notre corps à de nombreux risques, notamment liée à l’exposition aux bactéries, en particulier chez les hommes de forte pilosité, ou chez les femmes, dont le produit arrive et se dépose entre les seins. Dans le pire des cas, on peut être exposé à un staphylocoque, avec un rendez-vous direct à l’hosto, ce qui n’est pas rare; il nous arrive régulièrement que des situations particulières en spectacle ne nous accordent pas l’hygiène tant attendu pour se protéger. Notre peau réagit au produit, et certains m’auront jamais de gros problèmes, et d’autres pourront vivre un vrai calvaire des semaines durant. Pour ma part, j’utilise Avant le spectacle de pa vaseline. C’Est plutôt dans le but d’éviter que le produit stagne sur des parties très exposées aux réactions, mais le résultat n’est pas optimale. Par contre, il est peu recommandé de mettre à titre préventif de la biafine, qui n’est pas un produit de prévention mais de guérison, à utiliser Après le spectacle. Et bien-sûr, comme tu l’as bien précisé, ne pas frotter la surface, mais humidifier en tamponant (pareil quand on est dans la douche ensuite pour se nettoyer).


#2

Pour ma part, je prend un Maalox reflux (ou autre) 15 minutes avant de cracher, cela permet de tapisser le fond de l’estomac pour le cas où on avalerai sa salive par inadvertance.

Pour me rincer la bouche, après de nombreux test : l’orangina !
En effet, le pétrole étant gras, il ne se lave pas avec de l’eau, mais le mélange de bulle et de sucre nettoie super bien.
Une ou deux gorgée pour rincer comme un bain de bouche, puis on crache (sans enflammer ^^) et après on boit le reste.
Le coca (outre le fait que je n’aime pas) comme beaucoup d’autres boisson gazeuse (bière y compris) mousse trop dans la bouche !

Lorsque je suis en show, j’ai plusieurs torchons pour m’essuyer et surtout pour cracher dedans, c’est plus classe que sur le bitume devant le public

Voilà, sinon très bon article

Et par expérience (quand j’était jeune) j’ai testé l’essence : dégueu et pas très belle flamme, le diesel : le goût est dégueu, mais la flamme est sensiblement la même qu’avec du kerdanne, le White spirit : j’ai eu l’impression que ma langue etait devenue un cachet effervescent et je n’ai pas eu de goût pendant trois jours, par contre indéniablement ma plus belle flamme !! Ne pas tester !!