Règles de sécurité


#1

L'association BC Concept depuis sa création, communique, sensibilise et attire l'attention de tous autour de précautions d'usage claires et précises. Le respect stricte et rigoureux de ces dernières permet d'éviter les accidents liés au manque d'expérience. Nous recommandons vivement de n'utiliser, pour la manipulation d'objets ou d'agrès enflammés, que les produits et matériaux mentionnés ci-dessous:

  • Le seul matériau adapté et stable pour tout type de mèches est le Kevlar® appartenant au groupe des fibres d’aramides (simple et/ou renforcé).
  • Les métaux faiblement déformables et faiblement conducteurs de chaleur sont : l’aluminium et le titane.
  • Les grips pouvant être utilisés par certains agrès sont : le silicone, le cuir ou le caoutchouc ; nous recommandons de ne pas employer de matières synthétiques et éventuellement inflammables.
  • Les combustibles utilisés en France et seuls produits tolérés sont le pétrole désaromatisé (pétrole lampant ou pétrole pour chauffage d’appoint de couleur jaune) pour les mèches et l’eau de feu pour les cracheurs et uniquement ces derniers. Nous rappelons que les produits et combustibles employés pour la manipulation de feu restent toxiques et dangereux. Nous vous invitons à lire scrupuleusement les mises en garde et les notices d’utilisation spécifiques à chaque produit.

Nous déconseillons fortement toute manipulation de produits tels que : alcool à brûler, White spirit, essence à briquet, essence pour voiture, diesel, produits désherbants, boissons alcoolisées, etc.

  • Matériel de premier soin : avant toute manipulation de feu il est fortement conseillé de se prémunir d’une trousse de premier soin, d’un téléphone portable pour appeler éventuellement des secours (penser à avoir sur soi le N° du centre anti-poison le plus proche), d’un extincteur à CO², d’une couverture, etc.
  • La tenue vestimentaire : Les vêtements en matière synthétique comme l’acrylique, le polyester, le polyamide, sont à bannir, ces matières sont faiblement résistantes à la chaleur et peuvent fondre occasionnant des brûlures importantes et souvent irréversibles.

Nous conseillons de se couvrir les cheveux s'ils sont longs ou parés de bijoux, de se protéger les mains, le cou et de ne pas porter d'accessoires superflus type sac à dos afin d'éviter toute brûlure superficielle pouvant être entraînée par une flamme au contact du corps.

Il est important que chaque personne souhaitant s'initier à la manipulation du feu connaisse les risques d'exposition et les dangers pouvant être engendrés par cette pratique. Le feu est un élément dangereux et imprévisible s'il n'est pas maîtrisé totalement. Pour cela nous invitons chaque pratiquant à être accompagné d'un tiers lors de ses premiers essais.

Il est extrêmement important de prendre en compte l'environnement avant tout allumage. Le pratiquant doit toujours avoir à proximité un instrument de lutte contre la propagation du feu : extincteur, couverture, sable, etc.

Respectez la nature ; en cas d'incendie votre responsabilité pénale sera mise en cause ainsi que celle de vos parents pour les mineurs, l'image de notre communauté appartient à chaque burneur et ne saurait être ternie par l'inconscience de certains. Le burneur doit avant tout allumage prendre l'exacte mesure des risques inhérents à son environnement : proximité de combustible, de bois, de matière inflammable, de spectateurs, etc.

Nous rappelons que toute pratique dans le cadre d'un spectacle ou d'une manifestation officielle doit faire l'objet d'une déclaration auprès de la mairie et de la préfecture ainsi qu'un avertissement préalable des pompiers. Ces manifestations doivent être régies par un contrat d'assurance comprenant les clauses de manipulation du feu et/ou de pyrotechnie.

Toute pratique marginale n'étant pas encadrée ou autorisée par les autorités concernées peuvent faire l'objet de poursuites et l'instigateur sera entièrement responsable des dégâts et dommages (cf. textes de loi).

Ce texte est le fruit de notre travail et de nos expériences, il n'a aucune valeur juridique et ne saurait être perçu autrement qu'à titre informatif, les diplômes de pyrotechniciens et de premiers secours sont indispensables pour toute pratique professionnelle. Le médecin est seul habilité à juger de l'état de santé d'une personne après un accident, seul également à pouvoir prescrire des médicaments ; l'auto médication est dangereuse.


règles légales de sécurité feu