Comment bien allumer son matériel de feu ?


#1

Préparer sa zone de trempage, placer son trempoir à distance de tous passages, sources de chaleur. Remplissez votre trempoir suffisamment mais pas trop.

Sortir son matériel de sa housse de transport*, trempez les meches les unes apres les autres juste assez longtemps pour qu’elles soient bien imbibées.

Attention a ce moment précis, vous risquez de mettre du produit en dehors du trempoir et potentiellement sur vous (au moins vos mains). Il est utile de prévoir de quoi s’essuyer et nettoyer (des gants c’est bien aussi).

Si vous avez de quoi essorer vos mèches*, procédez énergiquement et veillez a recuperer le trop plein délicatement. Sinon pensez toujours que l’essorage en met partout… Evitez d’essorer sur vos affaires ou celles des autres et sincèrement pas en pleine nature.

Récupérez le liquide et stockez le dans un conteneur étanche et adapté.
Stockez vos agrès à l’ecart du passage et gardez en tête que le liquide s’évapore au bout de quelques minutes.

Au premier allumage les meches sont toujours plus longues a allumer qu’une fois déjà chaudes. Attention au sens du vent et aux cheveux longs qui se baladent pres des meches (ou de la barbe). Plus votre flamme pilote est conséquente (chalumeau, torche, briquet tempete) plus cela devrait aller vite. Encore une fois attention aux liquides que vous choisissez. (les professionnels n’utilisent que des produits spéciaux non disponibles en grande distribution).

Tout ceci vaut pour les performances en exterieur et en interieur.

Pour les prestations en interieur, tout est plus dangereux et doit faire l’objet d’une réelle considération des distances de sécurité, de la temperature de la piece, de la hauteur sous plafond, de la cohabitation avec d’autres artistes et regisseurs, des fumées et surtout du public.

Cela semble etre le B-A, BA et pourtant c’est un moment qui comporte beaucoup de risques.

cet article est en cours de redaction et sera enrichit d’images des que possible.

Toute contribution est la bienvenue, cette rubrique est là pour limiter le plus possible les accidents et prevenir des maladresses dans les premiers pas.

Quelles méthodes, quel matériel, comment faire et surtout quoi ne pas faire ? Paratgez vos expereinces et recommandations ici :slight_smile:


#2

J’aimerai apporter une autre question similaire et rejoignant le sujet.

comment faire un bon bruleur pour cage à charbon ?

Et sinon pour ma part je trempe mes torche dans des récipient adapter a mon matériel souvent en open kerdann il ne pense pas au matériel qui ne rentre pas dans les immense boite de conserve cf/ éventail par exemple.

J’essore mon matériel avant utilisation
qu’entend tu pas la chaleur en intérieur

cependant j’aimerai trouver un système pour d’autre pratique avec un pot ou tu met la mèche dans le pot pour imbiber et un système inclus quand tu la ressort est déjà essorée cf: eating fire/ fleshing …

ne pas allumer un agrée qui n’est pas essorée excepter un agrée avec le quelle on fait un dragon par exemple avec le staff…


#3

Merci :slight_smile:

J’ai oublié de le préciser mais il va de soit que l’essence, le white spirit, l’alcool à bruler sont totalement interdit à la manipulation.


#4

oh que oui les vapeur que ça dégage ces truc la berk , question c’est quoi que tu entend par produit “(les professionnels n’utilisent que des produits spéciaux non disponibles en grande distribution).”

tu a des nom tu pense a quoi du proflamme d’autre maniere de distilée le pétrol ? le kerdan il pase à la trappe ?


#5

Aquaflamme, proflamme, iso flamme … :slight_smile:


#6

Coucou ! je voudrais rajouter que l’allumage dépend beaucoup du temps extérieur :
s’il fait très froid, mieux vaut ne pas trop laisser tremper et bien essorer le produit car plus il sera mouillé et plus c’est la galère pour l’allumer
ou si il fait très chaud c’est le contraire, pas trop essorer car le produit s’évapore plus
attention à l’humidité de l’air si vous préparez votre matériel 30 minutes avant la presta, c’est galère à allumer

pour ce qui est d’allumer une première fois ces mèches pour les chauffer c’est bien mais j’ai remarqué que du coup elles duraient moins longtemps au second allumage (le pétrole s’évapore + vite)

pour ma part j’aimerai savoir combien de temps MAXIMUM avant une presta on peut tremper les mèches… sans risquer qu’elles ne s’allument pas bien avant le show…
en général je le fais 45-30 minutes avant mais j’aimerai le faire plus tôt pour pouvoir me préparer sur d’autres choses avant…
comme je joue en rue, c’est jamais terrible quand les gens te voient faire ton trempage avant le show, ça casse la magie… comment faites vous pour cette prépa en exterieur ?