Petites questions de statut professionnel


#1

Salut les burneur, donc voilà je nous présente, on est un petit couple sympa qui se sont rencontrés il y as trois ans en partie grâce au bolas, nous avons maintenant un bon niveau à deux , nous avons déjà fait une dizaine de représentation, mais jamais officiel, lors de fête, mariage, bateme etc… mais toujours pour la famille ou les amis Et gratuitement. nous avons déjà un spectacle monté et sommes entrain d’y intégré du staff de contact, des éventail, du bâton de Levi, du fire fly et tout sa en feu waaaaaaaaaaa . Nous crachons également du feu tout les deux Mais moins souvent (et oui faut bien pensé à la santé aussi !). nous avons projet de partir en fin d’année de notre appart pour vivre en camping car, nous voudrions vivre de nos spectacle, faire des spectacle dans les mariages, fêtes , rue etc… dans toute la France. nous avons aussi envie de découvrir le monde et faire découvrir en retour notre passion pour le jonglage . voilà pour la petite histoire. donc la question est , quel statut prendre, faudrait il qu’on se mettent en entrepreneurs du spectacle ou en intermittent (dont on ne comprend toujours rien malgré les nombreuses recherches…) ou peut être existe il d’autre statut ? Nous avons cherché partout, même à pôle emploi, c’est pour dire à quel point on est désespéré… c’est vraiment encore trop flou pour nous L’aspect administratif. Après nous ne comptons pas non plus faire sa hyper légal tout le temps , c’est pour avoir un travail légal et un statut etc après y aura des a côté . bref on est pommé ! !!
Merci


#2

Il n’y a vraiment personne pour nous répondre ?


#3

Salut

Votre projet a l’air intéressant, seulement je ne suis pas trop en mesure de vous répondre là-dessus !

Par défaut, j’aurai tenté le mode auto-entrepreneur avec de l’intérim ou un mi-temps à côté ! Eh oui, si tu n’as pas de contrat, il te faut bien bouffer à la fin du mois !

Je pense également au mode asso, vous êtes chacun auto-entrepreneur et l’asso vous embauche et vous paie pour votre presta. La différence c’est que c’est l’asso qui prends les contrats et nous vous directement. Je ne sais pas si ça marche réellement et si c’est très légal non plus !

Pour ce qui est de l’intermittence, il me semble bien qu’il te faut déjà avoir un certain nombre de cachets/contrats/heures pour pouvoir prétendre à ce statut !

J’espère que d’autres sauront mieux te conseiller que moi et j’espère surtout que vous trouverez votre bonheur dans cette aventure !

Pour info, Pôle emploi et le monde du spectacle, ça fait deux ! N’attendez rien de leur part, hormis vos éventuelles indemnisations chômage !


#4

Merci beaucoup pour ta réponse dyonisos dieux du vin et du théâtre ^^. Car nous avons posé notre question sur deux forum et personne ne nous répond, à par toi. Pour ce qui est de l’association sa peut être pas mal mais domage qui faut se mettre en auto entrepreneur tout les deux, car nous devront payé double taxe, deux fois plus de paperasse etc … tout cela m’a l’air bien flou , on continue nos recherches. Merci encore


#5

Hello !

Alors ma première question serait… quelle est votre situation professionnelle actuellement ? Salarié, chômeur ? Avez vous déjà un statut général, affilié à la sécu etc.

Pour l’intermittence, je ne pense pas que ce soit adapté car il faut faire 507 heures dans l’année donc il faut être au taquet et chercher des prestas qui payent en cachet et non la tentation du black. Bien sûr les contreparties congés et tout c’est alléchant mais franchement… à moins d’avoir des plans réguliers ou un spectacle qui tourne, j’ai peine à y croire.

Pour ma part je suis auto-entrepreneur et j’utilise ce statut pour faire mes shows de hula hoop, prestas en club, animation pour la ville, pour des assos, ateliers d’initiation, cours, vente de matos… un vrai fourre-tout ! Ca va bientôt faire 4 ans et personne n’est venu me demander quoique ce soit ! (bon je ne gagne pas non plus des milles et des cents.)
Mon texte va être long mais je me suis retrouvée dans moult situation :

  • CDI + Autoentrepreneur : Quand j’ai ouvert mon auto-entreprise, j’étais en CDI et je pouvais cumuler les 2 statuts. C’était le pied total car même si j’avais peu de presta payées c’était du bonus et ça m’a permis d’investir dans mon matos (hoops, hoop feu, hoop led, caméra, costumes…).

  • Chômage + Autoentrepreneur : Voyant possiblement une carrière se dessiner devant moi, j’ai quitté mon travail et je me suis retrouvée 1 an au chômage. Malheureusement pour moi, le cumul n’était plus du tout possible et mes recettes de prestas étaient automatiquement déduites de mon allocation chômage donc ça revenait absolument au même de travailler ou ne pas travailler… Dans ce cas là, autant faire du black sinon tu n’y gagnes absolument rien.

  • Statut principal Autoentrepreneur : Là ça fait un peu plus d’1 an que je suis “en roue libre”. Je fais des factures à mon client, des trucs ultra simples, paiement en chèque ou virement, acomptes ou non on décide ensemble et je déclare tous les 3 mois mon chiffre d’affaire à l’Ursaff, sur internet. A ce moment là, ils prélèvent automatiquement les 25% de charges sociales sur mon compte bancaire donc il faut toujours y penser quand tu annonces ton prix au client. Pour ton client c’est TTC, pas de TVA mais toi tu dois savoir que tu en perdras le 1/4 après. Par exemple, je mets 400€ sur ma facture. Le client te verse 400€ que tu encaisses et lors de ta déclaration trimestrielle, ils te prélèveront 100 balles.

  • Quid des associations et d’autoentrepreneuriat.
    Monter une asso et ensuite facturer l’asso en tant qu’autoentrepreneur ne change rien car tu paieras quand même des charges. En plus, c’est pas très légal dans certaines conditions, ils sont pas bêtes à l’ursaff ils savent très bien toutes les entourloupes pour faire de la fraude fiscale xD
    Voici un PDF bien expliqué pour exposer les risques de l’embauche d’un autoentrepreneur pour une asso : http://tarn.franceolympique.com/tarn/fichiers/File/Lettre_electronique/2012/Juillet_2012/7_autoentrepreneur_et_salarie.pdf
    (Oui car j’ai aussi été présidente d’asso embauchant des auto-entrepreneurs et j’ai flippé quand j’ai vu ça =__=’)
    Moi je préfère être clean mais faut pas se leurrer, des milliers de gens font ça je pense… c’est quitte ou double.

  • Association seule
    Enfin, reste l’option de monter une association. Bon sans détailler tout comment ça marche, ça permet de faire des factures et de toucher l’argent sans payer de charges. Ca rentre brut dans le compte de l’asso mais tu ne peux le sortir qu’avec des justificatifs ayant un rapport avec le but de ton asso. Il faut être 2 pour créer l’asso. Normalement on dit que le président et le trésorier ne peuvent pas être salariés de l’asso mais il me semble que depuis cette année il y a eu des améliorations par rapport à ça. Bref tout argent reçu doit être réinvesti pour le but de l’asso, c’est utile justement pour couvrir des frais costumes, formation, matériel, déplacements etc mais ça peut pas rentrer dans votre poche comme ça.

  • S’associer entre auto-entrepreneurs est très mal vu car c’est clairement pour éviter de payer des charges et contourner la création d’une société de fait.

Faire 1 facture chacun ne changera rien : faire une seule facture de 400€ à 2, vous aurez 150 chacun à la fin. Si vous faites 2 factures de 200€, vous aurez aussi 150 chacun à la fin !!! Cela revient absolument au même, juste plus d’administratif à faire. Et puis c’est bête ce que je vais dire mais à moins d’être sûr d’être avec l’âme soeur, c’est sacrément risqué de partager sous et situation sociale.

Je connais des personnes qui ont une asso et un autoentreprise pour avoir les 2 options. Ils facturent certaines presta en AE pour vivre et certaines prestas en asso pour économiser les charges et acheté du matos. Je pense que c’est une pratique très intelligente, je l’ai testé moi même mais cela demande beaucoup de rigueur dans la tenue des comptes !

Voili voilou je crois que je vais m’arrêter là !!
Il faut peser le pour et le contre de chaque situation, si vous voulez être “hors société” ou avoir quand même un statut et cotiser etc. Après dans ce milieu, il y aura toujours du black et je ne vais pas critiquer car ça fait vivre aussi !


#6

@Feu_Follet